La MetaRacer est la première incursion d’Asics dans le monde des coureurs en plaque de carbone. La MetaRacer est efficace une chaussure de course pour des distances aussi courtes que 5 km, mais elle surpasse vraiment les chaussures de course traditionnelles sur des distances plus longues jusqu’au marathon. Grâce à la plaque de carbone située entre la semelle intermédiaire et la semelle extérieure, La MetaRacer offre une réponse incroyable à chaque foulée. Cette chaussure ne conviendra pas à tout le monde. La semelle et le bout de la chaussure sont très étroits, ce qui peut être inconfortable sur les longues distance.

Introduction

La MetaRacer est le premier modèle en plaque de carbone d’Asics. Même si Asics ait un à deux ans de retard sur Nike, Brooks, Hoka et Saucony sur le marché s chaussures à plaque de carbone, la société a fait un excellent travail en perfectionnant la construction de la plaque de carbone et de la semelle intermédiaire.

L’ensemble de la chaussure est étroit, ce qui entraîne un pied serré qui risque d’être inconfortable pour les coureurs réguliers et de longues distances. La MetaRacer a un amorti modéré et présente un « drop » de 9 mm entre le talon et les orteils. Cette chaussure est idéale sur route et sur des pistes en gravier concassé. Sans aucun doute, l’incroyable réactivité vous permettra d’améliorer vos records personnels.

Premières impressions

En chaussant la MetaRacer, on ressent la courbure de la technologie de la semelle à la plaque de carbone, une sensation très différente sous le pied en restant confortable. La chaussure est donc une paire de running rigide, mais elle reste assez souple. À chaque foulée, on peut ressentir littéralement la plaque de carbone s’avancer. Pour les novices des chaussures à plaque de carbone, la sensation ne ressemble à rien de ce qui existe sur des modèles « classiques ». Dans l‘effort, la différence notable avec ce type de chaussure est une sensation de jambes légères sans pour autant dire que les capacités aérobies sont améliorées. Après un entraînement avec les MetaRacer, on retrouve le véritable avantage d’une chaussure de course en plaque de carbone : la capacité de retarder la fatigue musculaire, donc de faciliter la récupération.

La semelle…

La MetaRacer utilise la technologie « Guidesole » d’Asics et d’une semelle intermédiaire Flytefoam remaniée. Cette constitution fait de cette chaussure un modèle souple et réactif avec un bon compromis entre l’absorption des chocs et le transfert d’énergie. La position « par le bas » de la plaque en fibre de carbone, est la première distinction de la MetaRacer par rapport à la concurrence. Cela donne la sensation d’être propulsé vers l’avant à chaque foulée. Asics a probablement inventré la chaussure la plus réactive jamais créée.

La semelle extérieure de la chaussure est fabriquée avec le caoutchouc « Wet Grip » d’Asics pour un niveau de traction élevé. Après plusieurs entrainements avec la MetaRacer, les routes sèches ou humides n’auront que peu d’influence sur son accroche sur le bitume. La semelle extérieure un rayon de courbure qui permet de passer moins de temps en position de talon avant de passer rapidement à la position de pointe. Cette conception permet donc à tous les « talonneurs » de limiter le risque de blessure aux genoux. Les matériaux de la semelle extérieur permettent d’être optimiste la durabilité. La MetaRacer semble donc être l’une des meilleures solutions en terme de rapport qualité/prix vis-à-vis des ses voisines.

Le chaussant…

Le chaussant de la MetaRacer présente une construction presque sans couture pour un ajustement léger et à peine perceptible. La forme de la chaussure est traditionnelle à contrario de la technologie innovante de la semelle intermédiaire. La maille « mesh » est conçue pour faciliter le plus possible la circulation de l’air. Asics a même inclus un « orifice de drainage » ou une fente d’aération à l’extrémité de l’orteil pour maximiser le mouvement de l’air et permettre à l’eau de s’écouler.

La partie supérieure épouse très bien le pied, avec une forme étroite du talon à l’avant-pied. Ce modèle est donc idéal pour les coureurs aux pieds élancés. Il n’y a pas de coupelle de talon, l’arrière de la chaussure peut être écrasée si vous marchez dessus en la mettant. Un détail qui ne passera pas inaperçu est la  longueur disproportionnée de l’étiquette cousue sur le dessous de la fine languette. Aussi, il est impératif de couper cette étiquette pour améliorer le confort général. Pour la prochaine version, nous verrons sans doute une étiquette imprimée à l’intérieur de la chaussure…

Notre conclusion

L’Asics MetaRacer a définitivement apporté une nouvelle approche dans la course des chaussures de running à plaque carbone. En plaçant la plaque sous la semelle intermédiaire, cette chaussure offre une souplesse et une propulsion puissante sans pour autant jouer la carte d’une chaussure avec « trop d’amorti ».

La MetaRacer est donc une chaussure polyvalente qui peut vous accompagner sur des courses de 5 km à 42km. Pour ceux qui sont encore un peu sceptique quant aux gains de performances avec des chaussures en carbone : il existe un avant et un après ! Avec la chaussure Asics MetaRacer, le gain de situe dans les sensations. Si vous êtes un coureur compétitif (avec des pieds étroits) et que vous cherchez un petit plus le jour de la course, n’hésitez pas…

À l’heure actuelle, tester c’est l’adopter !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s